mercredi 5 avril 2017

Kuroneko

- Informations - 

Auteur : Aya Sakyo
Editeur : Taifu 
Genres : fantastique, yaoi, érotique (public averti)
Dernière date de parution : 15 juillet 2016 
Prix : 8 € 99
Série en cours, actuellement 5 tomes.

Quatrième de couverture (t.1) : Les humains finissent toujours par m'abandonner. Je suis sûr que toi aussi, un jour…Shingo est un homme-chat, un humain qui se transforme en un chat noir et qui couche avec quiconque lui plaît physiquement. Mais cette fois, c'est lui la victime de l'impérieuse attention de Kagami, l'acteur le plus en vue du moment, à la virilité littéralement irrésistible. Ses attentions éveillent en Shingo une bête qu'il croyait pourtant endormie…

- Mon Avis - 

Attention ce yaoi est clairement du genre à ne rien cacher. Les personnages sont sexualisés jusqu'au bout de leurs griffes de félin ! Kuroneko est un yaoi torride où le couple Shingo-Kagami s'amuse à faire l'amour dans toutes sortes de position plus ou moins acrobatiques. 

Alors oui, pour peu qu'on s'intéresse à l'histoire ça peut vite devenir lassant. La série est actuellement composée en cinq tomes (dont le dernier est une histoire annexe) qui fonctionne par duo. Le premier tome pose les doutes, les questionnements et les tourments et le deuxième tome résout les conflits entre les deux amants. Rien de nouveau sous le soleil. Les personnages eux-mêmes n'ont rien de révolutionnaire : Shingo est le chat noir qui aime le plaisir mais refuse de tomber amoureux de peur d'être abandonné et Kagami est l'acteur vedette qui fait tourner toutes les têtes. 

Pourtant ce manga fonctionne sur moi ! Pourquoi ? 

Déjà parce que la mangaka sait qu'elle joue avec des stéréotypes du genre et elle ne cherche pas à trop en faire. Rester dans le cadre d'un genre ne veut pas forcément dire faire quelque chose de mauvais, et Kuroneko sans être innovant répond à toutes les attentes des lecteurs. 
Ensuite parce que c'est bon graphiquement. Là encore le style d'Aya Sakyo n'est pas révolutionnaire, mais il est très plaisant à l'oeil et aussi bien les scènes érotiques que les scènes de vie de couple sont travaillées au même niveau. 
Enfin l'alchimie entre les deux protagonistes. C'est physique entre eux, les scènes chaudes nous le prouvent bien ! Mais surtout le lien qui les unie nous touche. D'abord amants pour le simple jeu, ils finissent par s'attacher l'un à l'autre, et cette relation prend du temps. On a là une relation très adulte entre le corps qui guide d'abord et le coeur qui suit à petits pas timides par la suite. 

- Et en bonus, on parle quand même de personnages qui peuvent se changer en félins. Excusez du peu, mais pour la fan de chats que je suis, c'est quand même un point plus qu'important ! -

Alors non Kuroneko n'est pas un plaisir coupable ou un mauvais manga. C'est une très bonne série qui repose sur des bases certes déjà vues mais solides. Plaisir sensuel et visuel, Kuroneko est une série que je vous conseille fortement car elle donne de la bonne humeur. Même si les héros doutent d'eux-mêmes ou de leur relation, chacun fait ce qu'il peut pour s'améliorer et faire avancer leur histoire. Et ça c'est une excellente chose dans le paysage  romantique yaoi ! 

- Notation - 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire