lundi 20 février 2017

Jane Eyre


Auteurs : Charlotte Brontë & SunNeko Lee
Éditeur : Nobi Nobi !
Genres : shôjo, romance, classique, adaptation
Date de parution : 8 février 2017 
Prix : 10 € 75

Quatrième de couverture : Jane Eyre est une orpheline recueillie par sa tante, une femme jalouse qui fait de sa vie un enfer. Aidée par le médecin de famille suite à un malaise, Jane va partir dans le pensionnat de Lowood, une école insalubre où le typhus fait beaucoup de victimes. Rescapée de cet endroit, elle trouve ensuite un emploi de gouvernante dans le manoir de Thornfield. Sa rencontre avec le maître des lieux bouleversera sa vie à tout jamais, mais l'indépendance de la jeune femme lui permettra-t-elle d'atteindre ce bonheur longtemps recherché ? 

Notation








Mon Avis ? 

J'ai une affection toute particulière pour le roman de Charlotte Brontë car il fut l'un de mes livres d'enfance. Jane Eyre fut certainement la première grande héroïne qui a marqué mon expérience de lectrice, et quand j'ai appris que les éditions Nobi Nobi ! comptaient publier son adaptation en manga j'étais toute heureuse ! 

La collection "Les classiques en Manga" de Nobi Nobi ! m'avaient déjà permis de me régaler avec les adaptations des Quatre Filles du Docteur March, Petite Princesse Sara ou encore Les Aventures de Tom Sawyer. Cependant le tableau n'est pas parfait car d'autres titres de cette même collection m'ont laissé plus dubitative. Soit à cause du côté trop enfantin donné à l'adaptation soit à cause des styles graphiques auxquels je n'ai malheureusement pas accroché (Les Misérables ou Les Trois Mousquetaires). Alors, de quel côté allais-je pencher pour Jane Eyre, le petit nouveau de la collection ? 

Encore une fois, cette adaptation est très fidèle à l'oeuvre originale et j'ai été heureuse de revoir certains passages oubliés. L'attention portée à la narration, où c'est Jane qui s'adresse aux lecteurs est également très bien retranscrite. Le langage est donc soutenu, avec un vocabulaire recherché mais n'en reste pas moins accessible aux jeunes lecteurs. La certaine mélancolie que j'avais ressenti dès ma première lecture de Jane Eyre est parfaitement reconnaissable avec ce manga et l'ambiance si romantique (autant sentimentalement parlant que littérairement, puisque le roman s'inscrit dans le genre romantique du XIXe siècle) donne une profondeur au récit qui plaira autant aux connaisseurs qu'aux novices du genre ! 

Graphiquement parlant, c'est très typé manga pour jeunes filles. Les demoiselles sont représentées sans défaut, avec de grands yeux lumineux et des chevelures de rêve. Les personnages masculins, même si ils sont peu nombreux ont tous été représentés beaux (même pour le personnage de Rochester qui n'est pourtant pas décrit comme étant un bel homme tout au long de l'histoire) et charismatiques. Mais la dessinatrice a su jouer avec parcimonie du côté stéréotypé car si les personnages sont tous agréables à voir, ils n'en sont pas moins dépourvus de caractère. A leur simple vu, le lecteur peut deviner le rôle important que tel ou tel personnage jouera, et ce avant d'approfondir la lecture avec les dialogues. Ce qui est étonnant c'est de voir à quel point le personnage de Jane peut sembler plus "simple" que tous les autres personnages. Aussi bien représentée enfant qu'adulte, son physique n'évolue pas vraiment et elle peut même paraître assez effacée quand elle partage une scène avec des personnages plus travaillés comme Rochester ou encore Adèle. 
J'ai également beaucoup aimé l'attention porté aux décors où le sens du détail apporte juste ce qu'il faut aux planches, sans pour autant troubler la lecture par un trop plein d'informations. 

Au final je ressors assez satisfaite de cette lecture : heureuse d'avoir retrouvé l'ambiance d'un roman de jeunesse mais pas complètement convaincue par la représentation du personnage de Jane. Ce manga reste néanmoins un très beau titre pour la collection de Nobi Nobi ! qui, je l'espère, continuera de nous régaler avec de jolies adaptations !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire